Partagez
 

 je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Soledad Mendoza


TO DO
LIST:


messages : 155

je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. Empty
MessageSujet: je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.   je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. EmptySam 19 Avr - 2:48


soledad mendoza
c'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim !
Bonjourno bella ! Moi, c'est Soledad Mendoza J'ai actuellement vingt-deux ans, et ouais, le temps passe comme dirait l'autre. J'ai vu le jour, un certain 11/11/1991, à Caracas, je suis donc vénézuélienne, mais j'ai également la nationalité italienne. Actuellement je suis créatrice de bijoux pour le fun, caissière dans une grande surface pour payer le loyer et cela me convient - ou pas - plutôt bien. Je suis embarquée dans une histoire sans queue (quoique), ni tête. depuis quelques mois et je fais avec même si ce n'est pas facile tous les jours. D'ailleurs, je suis bisexuelle pour ceux (et celles) que cela intéresse. Certaines personnes disent que je ressemble à Zippora, la bombasse mais franchement je ne vois pas pourquoi AHA. J'aime passionnément le nutella et du coup je fais partie des fraises, babe.
Sol, elle a le sourire en permanence malgré ses galères quotidiennes Sol, elle relativise la vie et finalement, il lui faut pas grand chose pour être heureuse Sol, elle est pas parfaite, elle a pas le plus beau physique, elle n'a pas un quotient intellectuel de cent quatre-vingt Sol, c'est une personne normale qui se lève le matin les cheveux en champs de bataille et les cernes sous les yeux à trop veiller Parce que ouais, Sol, c'est un oiseau de nuit, une vraie chauve-souris. Vivre la nuit, dormir le jour. Faire la fête, cuver au petit matin Sol, elle aime l'alcool, la cigarette, les trucs qui te font planer, te sentir bien et libre, le Nutella Sol, elle est addict' pour le fun, parce que c'est amusant, parce qu'elle est jeune et qu'elle ne vivra qu'une fois Sol, elle aime être entourée, jamais seule. Sol, son cœur balance entre lui et elle, sans pouvoir choisir, le trio infernal Sol, elle a quelques tatouages que seuls ses meilleurs amis connaissent, des folies faîtes sur un coup de tête Sol, elle parle deux langues, l'espagnol et l'italien, elles sont proches mais à la fois tellement différentes, et il lui arrive parfois de confondre deux mots Sol, elle aime rester allonger sur l'herbe à regarder les nuages, grande enfant qu'elle est Sol peut être sexy, femme fatale, insaisissable tout comme elle peut-être garçon manqué, lourde et pas raffinée pour deux sous Sol, ça veut dire soleil en espagnol, et c'est pas une coïncidence.
 
Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, mais j'étais à deux doigts de m'agacer.
prénom/pseudo : apple pie./marina - âge : dix-neuf ans. - région/pays : j'suis françois le français. - fréquence de connexion : sept/sept à la fin de mes examens (dans une semaine donc  hehe ). - où avez vous connu le forum? : sur bazzart, comme tout le monde ou presque. - Un dernier truc a nous dire ? : je suis désolée d'avoir citer trois fois des répliques du père noël est une ordure, voilà c'est confessé  What a Face .
Code:
<taken>► </taken><bt>Zippora Seven</bt>  + Soledad Mendoza


Dernière édition par Soledad Mendoza le Sam 19 Avr - 20:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Soledad Mendoza


TO DO
LIST:


messages : 155

je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. Empty
MessageSujet: Re: je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.   je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. EmptySam 19 Avr - 2:48

« Je te dis que non » « Et moi je te dis que si » « Arrête j'ai raison, c'est l’œuf qui est apparu en premier » « Ah oui ? Et qui a pondu cette œuf andouille ? » « Et si c'est la poule qui est apparue en premier, elle est bien sortie d'un œuf triple buse » « Les enfants, vous êtes en boucle depuis le supermarché, la prochaine fois j'achèterais ni œufs, ni poulet, et arrêtez les insultes où vous filez chacun dans vos chambres sans votre éclair au chocolat ». Je jette un coup d’œil à mon frère. Il imite maman dans son dos, comme d'habitude, et je l'imite à mon tour, au risque de me faire attraper. J'ai toujours fait pareil que lui. Les mêmes exploits, les mêmes conneries. Souvent, ça m'a valu des ennuis d'ailleurs, et il paiera un jour pour ça. Croix de bois, croix de fer, si j'mens, j'vais en enfer. Dieu me pardonne, j'avais huit ans. On vivait dans un petit village, pas très loin de Caracas. On était heureux, en bonne santé. On avait pas grand chose pour vivre, maman travaillait dur pour nous élever, Paco et moi mais je pense qu'elle ne s'en est pas trop mal sortie. Soudés, comme les trois mousquetaires. Depuis la disparition de Papa, nous nous étions recroquevillés sur nous, centrés sur notre famille, comme si le monde extérieur n'avait plus d'importance. Militaire de carrière, il avait donné sa propre vie pour sa patrie, comme il l'aurait fait pour nos existences à nous et pour maman, qu'il aimait plus que tout. Maman qui a refait sa vie, un homme d'affaires italien en vacances au Venezuela. Un coup de foudre pour lui, un coup du destin pour maman. Il ne connaissait pas grand chose de notre vie là-bas mais maman, elle, connaissait tout de lui. Riche, influent, puissant et fou amoureux d'elle. Le suivre en Italie survenait comme une évidence aux yeux de la veuve Mendoza et je lui en ai voulu, ouais, de quitter cette Terre qui était la nôtre. De partir à l'autre bout du monde, en laissant nos souvenirs derrière nous, et tout ce qui rappelait papa. « Je fais ça pour vous mes amours » qu'elle nous répétait sans cesse. Une vie meilleure, une vie qui suinte le fric. Très peu pour moi. Très peu pour Paco. Mais à l'adolescence, nous avons adopté des comportements différents. Je jouais la carte de l'indifférence avec ma mère, refusant le moindre geste financier qu'elle pourrait avoir envers moi. J'avais toujours été pauvre, je me débrouillerais par moi-même, c'était clair comme de l'eau de source. Paco, lui, profitait de la situation, demandant des liquidités et des virements sur son compte à tire larigot. J'crois qu'il voulait ruiner « beau-papa », bon plan Paco, bon plan. Mais par la force des choses, nos vies ont commencé à être différentes alors qu'on avait toujours fonctionné en duo. Je commençais à connaître les galères des petits boulots pour payer le prix de ma liberté et lui se la coulait douce. Finalement, j'avais misé sur la mauvaise stratégie, mais dans mon cœur, j'avais Papa fier de moi.
 
« Carré d'As, désolée grand frère mais cette fois, c'est toi qui paye » « Quinte flush Mendoza junior, c'est moi qui gagne, tu raques les conso' ». Il m'imite en étalant les unes après les autres ses cartes sur la table. Hallucinant. Il gagne toujours. « Mais comment tu fais ça ? ». Je m'insurge. Il doit tricher, ce n'est pas possible autrement. Il ricane et me rétorque qu'il m'expliquera peut-être un jour mais que je n'ai aucune chance. Il me connaît par cœur Paco, il a toujours eu et aura toujours un coup d'avance. « La prochaine fois, on joue à pierre-papier-ciseaux ». Je hausse les épaules et me résigne à sortir un billet de vingt euros pour payer nos deux menus mcdo tandis que Paco ramasse le paquet de cartes. « T'abuses, tu sais que j'ai pas autant de fric que toi, tu pourrais te dévouer » « Dixit la demoiselle qui réclame constamment l'égalité des sexes » Je lui fais une grimace, comme quand on avait huit ans. On a l'air de pas avoir beaucoup grandi quand on nous voit comme ça, solides et liés, comme les doigts d'une seule main. Paco, c'est l'index d'une main, celui qui te montre la direction, le chemin à suivre, l'exemple qui t'empêche de faire des bêtises en te disant « non non non ». Paco, c'est mon droit chemin – même s'il est loin d'être irréprochable. « Un ciné ? » me propose-t-il, nonchalant. « Un bowling, j'veux te mettre une raclée avant que tu partes ». Je le regarde, attendrie, ouais il va encore me quitter, partir pour le business comme il dit. En attendant, il est souvent absent et me manque terriblement. Il le ressent et me prend la main. « No stress little sis' , je reviendrais vite, t'auras même pas le temps de remarquer mon absence » « Tu seras là le seize juin ? » « Évidemment Leda, je serais toujours là, près de toi, à cette date ». Une larme manque de couler le long de ma joue, je me retiens et retrouve mon sourire, celui qui arbore constamment mon visage. « Allez viens, on va enfiler des chaussures moches, ce soir tu seras le pro' de la gouttière » C'est à son tour de me faire une grimace tandis que je lui rigole au nez. Qu'est-ce que je ferais sans lui.
 
***
 
 
Sept heures du matin, réveillée par la lumière du jour. « Bordel Marisol, Pablo, y'en a un de vous deux qui n'a pas fermé les rideaux » je marmonne, la tête dans mon oreiller. Incompréhensible. « C'est pas moi » répondent-ils à l'unisson. « C'est jamais de votre faute de toute façon » je rétorque avant que les représailles ne commencent. Les deux me sautent littéralement dessus et m'assaillent à coups de chatouilles en tout genre. Je hurle, je rigole, je les hais à ce moment, mais je les aime tellement. Je me débats comme je peux et je termine mon combat par terre, tombée du lit alors que les deux amours de ma vie sont littéralement écroulés de rire sur notre plumard. « Vous êtes vraiment des gamins », ils se regardent, acquiescent en souriant. Je secoue la tête, lève les yeux au ciel et remonte sur le lit. Câlin groupé. Notre rituel du matin. Je dépose un doux baiser sur les lèvres de Marisol, puis sur celles de Pablo avant de me rallonger sur la couverture. « J'ai la tête dans le cul, j'vous jure. Plus jamais on s'enfile le pot à nous trois, j'vous jure, cette nuit je me suis réveillée en croyant qu'on était sur un bateau pirate ». Ils repartent dans un fou rire et le mien se joint aux leurs. Nos rires cristallins s'entendent si bien. Comme le reste de nos âmes et nos corps aussi. Ça pourrait paraître bizarre, totalement tordu aux yeux de certains mais nous on se complaît dans cette vie à trois. On a jamais pu choisir. On est des colocataires, les meilleurs amis du monde depuis le lycée et accessoirement, on partage le même lit. Nous sommes totalement fusionnels, nous ne fonctionnons pas les uns sans les autres. C'est comme ça. On s'aime pas d'amour, c'est plus fort que ça. Pablo et Marisol, ce sont les doubles de ma propre personne. Les seules personnes sur Terre qui pourraient me faire faire n'importe quoi pour eux. Je pourrais leur donner ma vie, et je pèse mes mots. Le lien entre nous est si fort, si frêle à la fois. Nous avançons main dans la main, sur le fil de notre vie, tels trois funambules aux yeux bandés. Sans filet. Sans savoir où tout ça va nous mener. Nous nous aimons. Une addiction qui peut vite tourner au désastre si quelqu'un s'approche un peu trop près de l'un, de l'autre. Nous sommes un trinôme, inébranlable. Un triangle équilatéral où tout les côtés sont liés à jamais. Pourtant si facile à détruire. Pour mieux être reconstruit ? Plus fort, plus vivant encore. Un engrenage infernal.

 


Dernière édition par Soledad Mendoza le Sam 19 Avr - 22:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jago Esposito
ADMIN EN CHOCOLAT


TO DO
LIST:


messages : 1014

je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. Empty
MessageSujet: Re: je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.   je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. EmptySam 19 Avr - 2:49

    BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE ! Zippora est magnifique dans le genre  hanwi 

    Mais qui es-tuuuuuuuuu ? Ca me turlupine ><  dead mdr 

    N'hésite pas si tu as besoin de quoique ce soit, en tout cas  hehe 
__________________


oh kitty kitty kitty
tu viens me faire des papouilles ? ✻ 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fabio Casaviecchi
ADMIN EN CHOCOLAT


TO DO
LIST:


messages : 353

je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. Empty
MessageSujet: Re: je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.   je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. EmptySam 19 Avr - 2:53

bienvenue marc  sexe  smile  hey 
Super choix d'avatar ! ❤Je l'avais rarement vu sur les forums avant dead
Comme l'a dit Jago, on est là coeur
(au passage : je veux postuler pour un lien belle blonde salut)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cléo Bertuzzi
ADMIN EN CHOCOLAT


TO DO
LIST:


messages : 313

je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. Empty
MessageSujet: Re: je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.   je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. EmptySam 19 Avr - 2:54

Zippo  bril chou cute degage 
Bienvenue par ici belle demoiselle  bril 
Bon courage pout ta fichounette  drunk 
__________________



Je suis une licorne avec les pouvoirs magiques, mon style est épileptique. Je suis une licorne avec une crinière swaggy, elle est douce comme Beyoncé. Une licorne c'est une corne avec un ch'val au bout, chez nous y'a pas de sexe, on fait seulement des bisous. Nous on vit dans des villas, sur les putains de nuages, et nos croupes sont plus charnues que le cul d'Nicki Minaj. Je suis une licorne qui fait du bodybuilding, pour plaire à Ryan Gosling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Miella Victori
ADMIN EN CHOCOLAT


TO DO
LIST:


messages : 163

je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. Empty
MessageSujet: Re: je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.   je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. EmptySam 19 Avr - 2:56

la divine zippora! l'une des plus belles blondes sur terre!
bienvenue parmi nous, surtout n'hésites pas à nous poser des questions si l'envie te vient ♥ bon courage pour ta fiche ♥!
__________________



we became violence when we were young and our light. we can’t last through the fire, let things burn to survive. we are damaged take control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Soledad Mendoza


TO DO
LIST:


messages : 155

je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. Empty
MessageSujet: Re: je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.   je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. EmptySam 19 Avr - 22:50

Jago + j'suis la tricheuse du groupe siffle /sors/ mdr t'es beau aussi sex instructor hey coeur viens on va bien s'entendre leche merci pour l'accueil, j'hésiterais pas en cas de besoin I love you

Fabio + salut toi hehe bril et t'as pas besoin de postuler, j'te suis dévouée quand tu veux, où tu veux fucky jaime merci pour ton accueil sex

Cléo + meow Jlaw canard2 radis elle est tellement sublime, magnifique et tu joues la bombasse les cheveux courts, jotem cute keur . merci pour ton accueil coeur

Miella + hey belle brune, tu sais que t'as un regard de braise sur cet avatar, pffiou. j'en serais presque jalouse. dead dead hanwi bril merci pour ton accueil, comme dit à Jago, j'hésiterais pas à vous harceler en cas de besoin look I love you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fabio Casaviecchi
ADMIN EN CHOCOLAT


TO DO
LIST:


messages : 353

je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. Empty
MessageSujet: Re: je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.   je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. EmptySam 19 Avr - 22:52

J'adore ton histoire, j'adore ton style d'écriture, c'est vraiment juste trop agréable à lire, donc je veux un lien et je valide coeur


Tu es validé(e)
bienvenue parmi nous petit fou!
ça y est! tu as enfin passé l'épreuve redoutable de la validation: bravo! bienvenue parmi nous!
maintenant, tu vas être réparti(e) dans ton groupe et tu vas pouvoir poster dans le reste du forum! n'oublies pas de vérifier que ton avatar a bien été ajouté au bottin, car nous ne sommes pas à l'abri d'un oubli..! n'oublie pas non plus de venir te trouver une maison et recenser ton métier ! ensuite, tu peux venir créer ton ou tes scénario ou tes liens recherchés pour agrandir ton cercle d'ami! tu peux aussi venir créer ta fiche de liens et de rp pour qu'on puisse tous se trouver des liens de fifous bril! et tu peux évidemment flooder, jouer.!
bon jeu et si tu as la moindre question, le staff est là pou rtoi coeur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. Empty
MessageSujet: Re: je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.   je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

je n’aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lily Waston ♠ Je n'aime pas dire du bien de moi, je préfére dire du mal des autres
» Qu'oseriez vous pour lui dire "je t'aime"... et le
» Comment te dire je t'aime
» Et m’aime si {A Toi Séduisant Jeune Homme}
» JRAD-J'ai rien à dire, mais je le dis quand même

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
N U T E L L A :: Au rayon du magasin :: Rayons chocolat :: Chocolats déballés-