Partagez | 
 

 (béalda) ◇ lost in paradise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



messages : 6

MessageSujet: (béalda) ◇ lost in paradise.   Ven 18 Avr - 21:47


béalda sicchi-darcy
when you look at me
Bonjourno bella ! Moi, c'est Béalda Bartoligni J'ai actuellement vingt-cinq ans, et ouais, le temps passe comme dirait l'autre. J'ai vu le jour, un certain 25/02/1987, à venise, je suis donc italienne. Actuellement je suis en obtention de ma thèse de dermatologie esthétique et cela me convient - ou pas -. Je suis mariée depuis quelques temps et je fais avec même si ce n'est pas facile tous les jours. D'ailleurs, je suis hétérosexuelle pour ceux que cela intéresse. Certaines personnes disent que je ressemble à dianna agron mais franchement je ne vois pas pourquoi... pas du tout le nutella et du coup je fais partie des biscuit.
béalda est très studieuse, elle travaille d'arrache-pied pour arriver à ses fins  sa vie était déjà toute tracée avant même qu'elle ne commence: ses parents la savaient destinée à une destinée glorieuse et pleine de bonheur; dommage pour elle que ce ne soit plus le cas. elle est enceinte de quelques mois, de son mari, harès darcy, qu'elle aime plus que tout. elle a toujours eu peur du noir et des araignées, mais depuis qu'elle est avec harès, ces peurs se sont estompées. il lui a fallu beaucoup de temps pour apprendre le parfait, mais désormais, elle le parle parfaitement.
 
when you look at me
prénom/pseudo : kish. - âge : 17 ans. - région/pays : sud de la france. - fréquence de connexion : journalière - où avez vous connu le forum? : par ma soeur, miella. - Un dernier truc a nous dire ? : coeur.
Code:
<taken>► </taken><bt>Dianna Agron</bt>  + béalda darcy


Dernière édition par Béalda Darcy le Mar 22 Avr - 6:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



messages : 6

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Ven 18 Avr - 21:47

;">il glisse ses mains glacées sur sa fine taille, attrapant ensuite ses lèvres dans un baiser enflammé. il est juste, et ses yeux brillent d'une douce bienveillance. c'est lui, son prince, son amour. pourtant, lorsqu'elle retrouve son souffle et que ses yeux quittent le bonheur, son regard se pose sur une réplique identique. le frère jumeau, le sombre prétendant au trône qui lui glace autant le sang qu'il ne lui ébouillante. elle sait qu'elle fait le bon choix, même si son cœur saigne, un peu. elle est une reine qui mérite un roi, elle n'est pas une fillette qui mérite de se faire briser le cœur encore et encore par le méchant de l'histoire. deux princes pour une reine, peu de filles peuvent se vanter d'une telle chance. mais un jour ou l'autre on doit choisir, et béalda a choisit le blanc au lieu du noir. car c'est toujours le meilleur choix, n'est-ce pas?

béalda avait rencontré harès lors de ses études. il avait à peine une année de plus qu'elle. leurs chemins se sont croisés, un soir de fête entre futurs médecins. une soirée dite phosphorescente. les participants devaient venir peu vêtus et à l'entrée du domaine, un artiste leur peindrait des motifs de leur choix sur le corps à la peinture phosphorescente. béalda n'avait jamais rien vu de tel et trouvait l'idée assez ingénieuse. elle retira son haut, se retrouvant ainsi en soutien-gorge et en short en jean, laissant le pinceau vagabonder sur sa peau. les signes ainsi peint, elle attendit que son amie soit terminée pour entrer. les portes s'ouvrirent devant elle. le spectacle était magnifique. un kaléidoscope de couleurs fluorescentes, un mélange de vert, d'orange, de bleu et de rose, dansant, se mouvant au rythme des invités. tout cela était divin. s'extasiant surement un peu trop, la jeune femme se retrouva bousculé par un jeune homme blond. "excusez-moi, je ne vous avez pas vu.." le jeune homme la regarda de haut en bas, semblant troublée par sa beauté. heureusement qu'il faisait noir, sinon il aurait vu qu'elle devenait rouge comme une pivoine. "je m'appelle harès. je peux vous offrir un verre?" la jeune demoiselle acquieça et prit la main qu'il lui tendait. il la tira dans la foule, collant son corps à d'autres pour se frayer un chemin jusqu'au bar. il commanda deux verres de vodka coca. la musique était forte, couvrant presque tout son de voix. recevant leurs verres relativement vite, ils burent cul sec et en recommandèrent. l'esprit des soirées médecine. ils avaient échangé des banalités d'usage, parler de la pluie et du beau temps, donné leurs avis sur ce genre de soirée et, de fil en aiguille, s'étaient retrouvés dans un coin de la salle, pour mieux s'entendre. béalda se retrouvait dos au mur, le jeune homme était en face d'elle, un bras à coté de la tête de la jeune femme. ils s'arrêtèrent de parler, le temps d'un instant. c'est alors qu'harès prit son courage à deux mains et avança le visage. quelques millimètres séparés leurs lèvres. il la regarda dans les yeux. "tu ne m'as toujours pas dit ton prénom." c'est alors que béalda se ressaisit. elle qui s'était laissé prendre au jeu un peu trop vite posa son index sur les lèvres du jeune homme. "à toi de le découvrir, harès." et d'un mouvement habile, elle se retrouva hors de sa portée. elle lui lança un petit regard complice, qui le fit sourire et s'en alla retrouver ses amies. elle était quasiment sure de ne jamais le recroiser..
et pourtant..


"tu es prête?" la jeune blonde, tétanisée de l'intérieur, mais relativement calme de l'extérieur, attrapa la main d'harès et scella leurs doigts. "prête.". ils échangèrent un regard pleins de sentiments, se sourirent doucement et harès ouvrit la porte. "maman? papa? atlas? nous sommes là." c'est alors que déboulèrent deux personnes à la vitesse de l'éclair. monsieur et madame darcy. ils étaient d'une grâce et d'une élégance rare, tout en paraissant aimable et affectueux. un équilibre difficile à trouver ces derniers temps. béalda se sentait bien dans cette environnement, sans toutefois oublier les bonnes manières et attendre patiemment que son fiancé l'introduise à ses parents. "atlas, tu descends ou bien?" il semblait manquait quelqu'un. c'est alors qu'il se pointa, en haut des escaliers. la main de béalda serra d'autant plus fort celle d'harès. elle n'en revenait pas. elle écarquilla les yeux, surement un peu trop, ce qui fit doucement rire les parents darcy. harès lui avait parlé d'atlas, son jumeau. mais jamais elle n'aurait imaginé se retrouver en face de deux copies totalement identiques. elle pensait qu'il y aurait quelque chose qui les différencierait: un grain de beauté, un nez un peu plus allongé pour l'un que pour l'autre, des yeux de couleurs différentes. mais non, rien. le jeune atlas vint s'appuyer sur l'ouverture de la porte du salon, et passa ses mains dans les poches, regardant la scène d'un air distrait. il posa un regard sur la jeune femme, qui la glaça d'effroi et qui fit bouillir son sang de désir. un désir qu'elle ne devait pas ressentir. elle détourna le regard rapidement. "maintenant que vous êtes tous là, j'aimerais vous présenter béalda sicchi, ma fiancée." tout le monde posa le regard sur la jolie blonde, qui rougit à vue d'oeil. cela tira un sourire mauvais au jumeau maléfique. "bonjour, béalda. c'est un très jolie prénom que tu as là." la voix de la mère de son fiancé était douce et chaleureuse, ce qui remit béalda en confiance. elle esquissa un léger sourire. "merci beaucoup, madame darcy." "je t'en pris, appelles-moi lily." elle s'approcha de la jeune femme et la prit par les épaules avec une douceur exquise. "tu as faim? j'ai préparé le repas. mes fils, allez mettre la table pendant que j'apprends à connaitre ma future belle-fille, voulez-vous?" c'est ainsi que la jeune femme rentra dans le cercle familial. et c'est ainsi que, quelques mois après, elle s'en retrouvait membre: béalda sicchi-darcy.

mort. il est mort. elle ne sait pas comment réagir, alors elle se referme sur elle-même, dans un coin de l'hôpital. des larmes coulent sur ses joues, et elle fixe le plancher sans réellement le voir. ce qu'elle déteste les hôpitaux. elle en sort à peine dû à son accident, et voilà que son fiancé s'y retrouve, voilà que son frère jumeau y meurt. et ça fait mal de réaliser qu'elle ne le verra plus jamais. ils ne le voyaient pas souvent, mais béalda appréciait ses rares visites. c'est la façon qu'il la faisait sentir, lorsqu'il était près d'elle. et elle ne comprend pas ce qui se passe présentement à l'intérieur d'elle. pourquoi ce sentiment de regret? elle n'arrive même pas à être soulagée d'apprendre que son fiancé s'en tirerait sans trop de mal. elle est anéantie, détruite, et elle tente de se convaincre qu'elle projette les sentiments qui doit habiter son fiancé en cet instant. il est responsable de la mort de son frère jumeau, il doit être complètement brisé. un sanglot la traverse, qu'elle arrête en posant brusquement sa main sur sa bouche. elle doit se ressaisir avant d'aller voir son copain. elle doit être là pour lui, pas détruite comme lui.

tout était allé vite. trop vite. comment béalda pouvait-elle imaginer qu'une soirée entre frères tourneraient ainsi au drame? les aléas terribles de la vie. elle savait que sa vie ainsi que son avenir avait basculé à jamais. elle ne connaissait pas l'étendu du lien que pouvait unir deux jumeaux, mais elle savait que c'était quelque chose de très puissant. c'était surement pour ça qu'harès était inapprochable depuis l'accident. il ne parlait pas, ne sortait presque pas du lit conjugale, ne mangeait plus sauf si béalda lui amenait quelque chose à grignoter. il était un mort vivant. et ce depuis trois mois. trois longs mois qu'atlas avait rejoint le royaume des morts. trois moi que toute la famille était en deuil prolongé. trois moi que béalda pleurait tout les jours le jumeau qu'elle n'avait jamais connu. il lui avait toujours inspiré un sentiment de peur et d'attirance irrévocable. le regard du jumeau n'était pas le même que celui de son fiancé. il était plus sauvage, plus provocateur, plus attirant.. non, elle ne pouvait pas penser une telle chose. elle était alors assise sur le canapé du salon, pensant à tout ceci, quand elle entendit une porte s'ouvrir. elle tourna instinctivement la tête. c'était harès, qui avait décidé de se lever. elle le regarda faire. il avait les yeux au sol, semblait sortir d'hibernation, pas rasé depuis bien trop longtemps, amaigri et surtout le teint pâle et maladif. elle ne savait pas quoi dire ou faire à part le regarder faire, impassible. il se dirigea vers la cuisine et ouvrit le frigo. il prit une bière et la décapsula. une bière? béalda resta perplexe: jamais harès n'avait bu comme ça en pleine journée, pour le plaisir de boire. mais elle ne souleva pas, le laissant faire. il resta dans la cuisine, se sirotant son biberon. la jeune femme se leva et alla vers lui. elle passa ses bras autour de son torse de le serra contre elle. il ne réagit pas. elle le regarda et tenta de croiser son regard. elle n'y arriva pas. il s'éloigna d'elle sans même se retourner. "harès..?" il se stoppa net à cette appel désespéré. elle avait besoin qu'il lui parle, ne serait-ce qu'un peu. c'est alors qu'il osa lui faire face pour la première fois depuis un long moment. il leva doucement le regard vers elle. un frisson lui parcourut alors l'échine. quel était ce regard froid et sauvage, impassible et provocateur? où était donc passer son harès? ou était son mari? elle ne put réagir plus quand il s'en retourna et referma la porte derrière lui.


il était différent. béalda ne s'expliquait pas comment, mais il n'était pas celui qu'elle avait épousé. ce caractère taciturne et colérique, jamais il ne l'avait eu jusqu'ici. était-ce les deux ans de mariage qui le changeaient? était-ce la mort de son frère jumeau qui lui avait arraché une partie de lui-même, celle qu'elle aimait? était-ce simplement une passade du à l'âge et à l'approche de la trentaine? elle aurait aimé avoir une réponse claire et précise. au lieu de ça, elle devait patienter, voir comment les événements allaient se dérouler. comment lui annoncer la nouvelle? comment lui dire que leurs vies allaient être modifiées du tout au tout? elle ne savait pas. mais elle devait essayer. elle retrouva son époux devant la télé, à zappé pour trouver quelque chose d'intelligible. béalda passa sa main dans sa longue chevelure blonde et se mit à coté de lui dans le canapé, se lovant contre lui. il leva le bras de mauvaise grâce et l'enroula autour des épaules de sa femme, sans même lui adresser un regard. "harès..?" "oui amour?" son sang se glaça. elle ne savait par où commençait. "tu peux éteindre la télé, j'aimerais qu'on parle, toi et moi." et là, ce fut au tour d'harès de se glacer sur place. il se crispa, attrapa vivement la télécommande et éteint en un rien de temps. il se retourna vers sa jeune femme. il attendait, patiemment, en sautillant de gène sur place. "j'ai quelque chose à t'annoncer." le jeune homme semblait perplexe, et fronça les sourcils. "cela fait quelques jours, enfin, quelques semaines que j'attends le bon moment pour t'en parler. je sais que tu as perdu atlas et que ça te touche énormément. je sais que ta famille est brisée par cette accident. mais voilà, toute fin marque un nouveau début." la jeune femme prit son courage à deux mains et attrapa la main de son époux et la posa sur son ventre. il fallut quelques secondes de réflexion au blond pour comprendre l'insinuation. "tu es..?" "je suis enceinte. nous allons avoir un bébé." un sourire se dessina sur le visage de son époux. un sourire qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. un sourire de plénitude et de bonheur totale. enfin le revoilà. il lui attrapa le visage et colla ses lèvres contre les siennes. depuis le décés de son frère, ses baisers étaient plus passionnés, plus virils; or celui-là, il fut doux, mesuré, amoureux. elle retrouvait son harès des premiers jours. "je t'aime, béalda." "je t'aime, harès." le regard du jeune homme sembla se troubler quelques instants, puis se resaissit et la rembrassa. le début d'une belle histoire de famille.




Dernière édition par Béalda Darcy le Lun 21 Avr - 5:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN EN CHOCOLAT


TO DO
LIST:


messages : 1014

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Ven 18 Avr - 21:49

    LA PREMIERE MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEMBRE ! Avec Agron en plus  hanwi bril 

    Encore bienvenue, merci d'être là et hésite pas si tu as besoin de quoique ce soit !  look keur 
__________________


oh kitty kitty kitty
tu viens me faire des papouilles ? ✻ 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN EN CHOCOLAT


TO DO
LIST:


messages : 353

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Ven 18 Avr - 22:21

Bienvenue ici ma belle I love you
et tout comme jago (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN EN CHOCOLAT


TO DO
LIST:


messages : 313

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Sam 19 Avr - 1:31

Bienvenueeee  meuh Agron est magnifique  sorry 
Bon courage pour ta fichounette  salut 
__________________



Je suis une licorne avec les pouvoirs magiques, mon style est épileptique. Je suis une licorne avec une crinière swaggy, elle est douce comme Beyoncé. Une licorne c'est une corne avec un ch'val au bout, chez nous y'a pas de sexe, on fait seulement des bisous. Nous on vit dans des villas, sur les putains de nuages, et nos croupes sont plus charnues que le cul d'Nicki Minaj. Je suis une licorne qui fait du bodybuilding, pour plaire à Ryan Gosling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN EN CHOCOLAT


TO DO
LIST:


messages : 163

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Sam 19 Avr - 2:56

ma soeur ♥️ salut
bienvenue parmi nous, surtout n'hésites pas à nous poser des questions si l'envie te vient ♥️ bon courage pour ta fiche ♥️!
__________________



we became violence when we were young and our light. we can’t last through the fire, let things burn to survive. we are damaged take control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



messages : 56

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Dim 20 Avr - 1:33

Bienvenue  hehe oups 
__________________


“Du bonheur à l’état pur”
On était les rois du monde. On a foutu notre merde plus fort et bien mieux que toutes les générations qui nous ont précédé. Nous étions beaux, tellement beaux ! On est des paumés. Je suis un paumé. Et j’ai l’intention de rester un paumé jusqu’à 29 ou 30 ans et peut-être même au-delà si j’ai envie. Je préfère baiser ma propre mère plutôt que de laisser cette fille ou qui que ce soit me priver de ma liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


TO DO
LIST:


messages : 140

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Dim 20 Avr - 18:53


Bienvenue  coeur 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


TO DO
LIST:


messages : 378

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Dim 20 Avr - 21:37

bienvenue I love you
__________________


Δ Finish each day and be done with it. You have done what you could. Some blunders and absurdities no doubt crept in; forget them as soon as you can. Tomorrow is a new day. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



messages : 6

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Lun 21 Avr - 5:25

merci à vous  keur 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


TO DO
LIST:


messages : 688

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Mar 22 Avr - 0:58

bienvenue I love you

sexe
__________________



    Les gars ont inventé la petite étincelle afin de ne pas vous téléphoner, de vous traiter mal et de vous convaincre que l’anxiété et la peur que vous avez développées naturellement sont, en réalité, une petite étincelle, et vous y croyez immédiatement...
    Huit roses de la part de William  coeur 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ADMIN EN CHOCOLAT


TO DO
LIST:


messages : 163

MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   Mar 22 Avr - 6:46


Tu es validé(e)
bienvenue parmi nous petit fou!
ça y est! tu as enfin passé l'épreuve redoutable de la validation: bravo! bienvenue parmi nous!
maintenant, tu vas être réparti(e) dans ton groupe et tu vas pouvoir poster dans le reste du forum! n'oublies pas de vérifier que ton avatar a bien été ajouté au bottin, car nous ne sommes pas à l'abri d'un oubli..! n'oublie pas non plus de venir te trouver une maison et recenser ton métier ! ensuite, tu peux venir créer ton ou tes scénario ou tes liens recherchés pour agrandir ton cercle d'ami! tu peux aussi venir créer ta fiche de liens et de rp pour qu'on puisse tous se trouver des liens de fifous bril! et tu peux évidemment flooder, jouer.!
bon jeu et si tu as la moindre question, le staff est là pou rtoi coeur

__________________



we became violence when we were young and our light. we can’t last through the fire, let things burn to survive. we are damaged take control.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (béalda) ◇ lost in paradise.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(béalda) ◇ lost in paradise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MANGA] Lost Paradise
» [Manga] Saint Seiya - The Lost Canvas
» PREDATOR 2 - LOST PREDATOR (MMS76)
» [MEP] Paradise
» Lost in Austen au cinéma !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
N U T E L L A :: Au rayon du magasin :: Rayons chocolat :: Chocolats déballés-