Partagez | 
 

 Je te tiens, tu me tiens par la barbichette Ϟ William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Petite confiture de Fraise


TO DO
LIST:


messages : 124

MessageSujet: Je te tiens, tu me tiens par la barbichette Ϟ William   Mar 22 Avr - 9:21


William & Eziria
Je te tiens, tu me tiens par la barbichette


Suite à une énorme boulette de ma part, cet post a été effacer...  cache  dehors  snif 


mocking jay.
__________________


I won't let these little things ღ
(c) .Sweety


Dernière édition par Eziria S. Montebello le Lun 28 Avr - 9:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


TO DO
LIST:


messages : 1166

MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens par la barbichette Ϟ William   Mer 23 Avr - 1:23

when you feel my heat, look into my eyes

Il doit être onze heures du matin, peut-être plus, peut-être moins. Tout ce que je sais c'est qu'encore une fois, je n'ai pas dormi de la nuit. J'y suis habitué étant insomniaque de naissance, mais c'est de plus en plus pesant. Je dois avoir des cernes de quinze centimètres sous les yeux et Dieu sait qu'en principe, je prends soin de mon apparence. Mais dans la minute, je me fous de tout. J'ai la tête dans le brouillard et un mal de crâne qui me torture depuis la veille, et j'ai l'impression d'être shooté à la vodka. Mais il n'en n'est rien, j'ai juste passée une mauvaise nuit comme d'ordinaire. Malgré la fatigue et le mal de tête, je parviens quand même à attraper ma bière posée sur la table du salon non loin de là, à demi relevé sur mon canapé. J'en porte une gorgée à ma bouche avant d'ouvrir grand les yeux comme pour me convaincre que je ne suis pas aussi ensommeillé que j'en ai l'air.

Mais pourtant rien ne marche, je suis toujours aussi fatigué et aujourd'hui, j'ai pas vraiment envie de bouger. J'ai juste envie de m'affaler sur mon canapé, envie de fermer les yeux et m'endormir. Mais visiblement, les gens ne sont pas décidés à me laisser tranquille ce matin. Mon téléphone portable sonne juste à côté de mes oreilles. C'est une sonnerie qui d'ordinaire ne me fait aucun effet, mais à cet instant précis, elle me paraît comme un bruit assourdissant, désagréable, horripilant. Avec le peu de force qu'il me reste, je prends quand même l'appelle. Je n'ai même pas le temps de décrocher que déjà, une voix qui m'est familière m'aboie dans les oreilles. « Rendez-vous à la plage, près du marchand de glace dans une heure ! » Cette voix, je la connais par cœur. C'est celle d'une très bonne amie à moi, de ma complice de toujours, d'une personne que j'aime de tout mon être. Cette voix est celle d'Eziria. Mais j'ai beau la chérir, je dois avouer que l'entendre aboyer de bon matin est assez fatiguant. Je n'ai jamais su comment elle fait pour rester toujours vive et pétillante même dès le matin. « Je suppose que j'ai pas vraiment le choix ? » Je n'ai pas eu le temps de lui adresser un allô, et je n'ai pas non plus eu le temps de lui répondre. À peine lui ai-je dit ces dernières paroles que  Eziria a raccroché. Je n'en attendais pas moins d'elle d'ailleurs, je suppose qu'à cette heure-ci, elle est déjà en route pour la plage.

J'enfile vite un pantalon et un tee-shirt posés par hasard sur la table de la cuisine — étant donné que je laisse toujours tout traîner ça et là, et me dirige vers la salle de bain. Puis, mes lunettes de soleil sur le nez, je quitte mon appartement pour me rendre sur la plage. Le soleil tape, m'éblouit, et c'est à ce moment-là que je me rend compte que j'avais raison de vouloir rester chez moi. Là au moins, je n'aurais pas eu à marcher en plein cagnard. Sans m'en rendre compte — sans doute à cause du manque de sommeil accumulé, j'arrive bientôt à l'endroit du rendez-vous. Cela ne me surprend même pas de voir la silhouette de Eziria située non loin d'ici. Roulant discrètement des yeux, je la rejoins en écartant les bras comme si j'attendais un câlin de sa part. « Bonjourno bella. » La fatigue fait finalement place à une immense joie lorsque je vois son visage rayonnant. Je la prends dans mes bras et la serre, comme si ça faisait longtemps que je n'avais pas vu sa mignonne bouille.
__________________


⊹ i have an only wish. stay alive, please
cinq roses de la part de n'alexou coeur 


Dernière édition par William O'Connor le Jeu 1 Mai - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Petite confiture de Fraise


TO DO
LIST:


messages : 124

MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens par la barbichette Ϟ William   Lun 28 Avr - 9:03


William & Eziria
Je te tiens, tu me tiens par la barbichette
L'attente. Je déteste ça à vrai dire. Je ne suis pas quelqu'un de patient, bien au contraire. Pas non plus une super-active qui doit tout le temps bouger, sauter, être occupé quoi ! Quoique...En réalité si, c'est absolument ça. Tenir en place est une chose compliquée pour moi. Je ne sais pas rester une journée entière sans rien faire, à la maison, devant la télé à regarder une de ses émissions de shopping ou cuisine ennuyeuse à souhait. C'est pour les vieilles ça. Je suis jeune alors, il faut que je bouge, même pendant un jour de congé. Tout ça pour dire, que je déteste attendre et qu'il est en retard. J'adore William, c'est mon William, mon rayon de soleil. Mais quand il me fait ça, j'ai juste envie de l'étrangler à pleine puissance.

Etrangler William ... C'est assez drôle à imaginer en fait. Sauf qu'il y a quelques petits soucis. Le premier, William faisait trois fois ma taille, j'ai l'air d'une poupée en porcelaine à côté de lui. De deux, face à un ex-militaire. Aucune personnes censées ne s'en prendrait à ce genre de personne.

Je secoue la tête, amusée par mes idées folles qui commencent à partir en sucette sans raison valable. Et ça, c'est de sa faute à lui ! Voila ce qui arrive quand on est en retard et qu'on laisse une rouquine pleine de vie comme moi, toute seule devant un marchant de glace...Glace...Oh oui ! J'en ai envie d'une énorme dans un ravier. Trois boules de glace nutella et cookies ! Miam...

Tant pis pour le beau brun, il n'avait qu'a être à l'heure. Je me tourne donc vers le vendeur pour lui commander ma précieuse crème glacée. Les yeux doux, un joli sourire en prime. Quoi ? Tout est bon pour se faire offrir une glace. Et le pire, c'est que ça fonctionne vraiment. C'est ça les avantages d'être une meuf poto ! Hey ouais ! Une paire de nichons, de belles fesses, un sourire et c'est gagné ! Bom baby . Je m'éloigne donc un peu pour savourer ça, avant de le voir enfin arrivé. Il est temps . Je lui souris, franchement amusée.

Il doit me maudire de l'avoir fait bouger en pleine matinée. Le matin c'est sacré pour les petits vieux et William s'approche de plus en plus de cette catégorie...Pauvre lui, il doit souffrir, mais bon. Il savait bien dans quoi il s'embarquait en se liant d'amitié avec moi. Je suis hyper active, il le sait. Je ne fais que lui rappeler. Et c'est bon pour lui . C'est vrai ! Ca le fait sortir un peu... Une fois à ma hauteur, je me jette dans ses bras pour le serrer contre moi et réciproquement. La journée s'annonce parfaite ! « Salut toi ! Comment tu vas ? Bien reposé ? J'espère que tu n'avais rien de prévue pour aujourd'hui ! J'ai des tonnes d'idées pour nous occuper ! » Je me recule et lui affiche mon plus beau sourire enjoliveur, histoire de faire en sorte qu'il ne râle pas de trop...


mocking jay.
[/color]
__________________


I won't let these little things ღ
(c) .Sweety
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


TO DO
LIST:


messages : 1166

MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens par la barbichette Ϟ William   Jeu 1 Mai - 0:33

when you feel my heat, look into my eyes
D'un air ensommeillé, je regarde Eziria dans le blanc des yeux. J'ai du mal à me concentrer sur ce qu'elle me raconte, mais j'imagine qu'elle a encore prévu une multitude d'activités à faire dans la journée. « Salut toi ! Comment tu vas ? Bien reposé ? J'espère que tu n'avais rien de prévue pour aujourd'hui ! J'ai des tonnes d'idées pour nous occuper ! » Bingo. Je la connais si bien que ça ne m'étonne même plus qu'elle ait décidé sans m'en parler de ce qu'on va faire aujourd'hui. Je baille de plus bel, montrant ainsi ma fatigue et ma flemme grandissantes. Je n'ai qu'une envie : rentrer chez moi et dormir jusqu'au lendemain. Mais non, je le sais bien, Eziria ne me laissera pas filer l'air de rien. Je me gratte la nuque en baillant de nouveau. « Je te propose qu'on aille plutôt boire un verre. J'ai pas eu ma dose d'alcool aujourd'hui. » C'est vieux comme le monde, ça : il me faut ma bière du matin sinon, je commence mal la journée. J'aimerais pouvoir m'en passer ne serait-ce que pour avoir l'air sain mais à vrai dire, je n'y arrive pas. Certains se droguent au Nutella, moi c'est l'alcool. Et puis là tout de suite, j'ai plus envie d'aller m'asseoir dans un bar que dans un wagon d'une grande roue — je connais bien Eziria, elle serait tout à fait capable de me faire ce coup bat alors que j'ai actuellement envie de vomir et que j'ai plus envie de m'affaler sur mon canapé qu'autre chose.
__________________


⊹ i have an only wish. stay alive, please
cinq roses de la part de n'alexou coeur 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je te tiens, tu me tiens par la barbichette Ϟ William   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je te tiens, tu me tiens par la barbichette Ϟ William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je te tiens par la barbichette ...
» juste pour rire
» Parce que tu me tiens à coeur.......
» ben tiens !!!
» Un Projet qui me tiens a coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
N U T E L L A :: Isola de Burano :: Giudecca :: La plage-